Menu icoMenu232White icoCross32White

Les news


Retour
Le 9 février 2015
El Chorro, Malaga (Espagne)
icoShare32Grey
Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

El Chorro, Malaga (Espagne)

 

31 janvier 2015, 14h15, nous avons rendez-vous à Orly. J’attends l’orlybus avec Adeline, on dirait qu’on va être en retard, mais moins qu’Isa qui part tout juste de chez elle. Une heure et un bagage en soute enregistré en panique plus tard, nous embarquons, nous Adeline, Isa, Alex, Julien, Pauline, Hugues, Capucine, Jérôme et moi, direction Malaga !  

 

Tim, Jules et Emilie (la team Grimpe 13) nous attendent à l’aéroport de Malaga le coffre chargé des courses de nourriture pour les deux jours à venir. L’arrivée à l’aéroport est carrément chaotique. Le bureau d’enregistrement des voitures de location n’est accessible que dans la zone « sécurisée » de l’aéroport et nous nous retrouvons rapidement dispersés, deux aux arrivée pour trouver la team G13, 2 aux sous-sols avec les bagages, 2 bloqués à l’entrée de la zone sécurisée. Après une bonne heure de pérégrination, les 2 premières voitures partent tandis que nous attendons Marie B. et Sylvain qui arrivent par le vol Ryanair. Après 1h de route, nous arrivons à la Finca El Campana et retrouvons l’ensemble du groupe au coin du feu dans un nos deux gîtes. Jb est aussi là : il est arrivé la veille en vélo depuis Séville. Au plus fort du séjour, nous serons 18 et avons la chance d’avoir deux petits gîtes pour nous ! Le lendemain matin, nous sommes bien excités de partir découvrir les falaises qui nous attendent cette semaine. La vue depuis le gîte est déjà assez prometteuse !

 

Durant cette première journée, Alex et Jérôme décident de partir dans une longue voie mythique nommée Amptrax tandis que le reste du groupe part pour le secteur de couenne Castrojo, bien ensoleillé, avec de belles longueurs de voies et dans tous les niveaux. Tout le monde passe par Mouton de Chatarra, une 6a de 35 m Top 50. Le soir, Jérôme et Alex rentrent ravis de leur longue voie et très fièrs d’avoir fait un relais sur coinceurs pour sortir de la longue voie après le dernier relais.

Le lendemain, c’est à mon tour de partir en longue voie. Nous sommes 7 à partir dans la Valentine’s day (2+3+3), une longue voie de 130 m en 6a max. J’ouvre la voie avec mon amoureuse du jour Isa. C’est la première fois que j’ouvre une 6a en longue voie, mais la Valentine’s day est idéale pour ça, puisque les 2 premières longueurs en 4 et 5 me permettent de m’échauffer et arrivée au crux de la 6a tout se passe bien ! La journée est ensoleillée mais le vent souffle de plus en plus fort au fur et à mesure que nous montons. Je sens une petite baisse de morale dans les cordées suivantes. Arrivés en haut, nous décidons de redescendre en 3 relais et donc de poser les cordes pour les cordées suivantes. La descente est donc très longue pour Isa et moi qui devons attendre à chaque relais l’arrivée d’une nouvelle corde en claquant des dents. Pas fâchées de rejoindre le plancher des vaches, donc mais vraiment très contentes de notre performance !

 

malaga_03.jpg

 

Le lendemain, c’est à mon tour de partir en longue voie. Nous sommes 7 à partir dans la Valentine’s day (2+3+3), une longue voie de 130 m en 6a max. J’ouvre la voie avec mon amoureuse du jour Isa. C’est la première fois que j’ouvre une 6a en longue voie, mais la Valentine’s day est idéale pour ça, puisque les 2 premières longueurs en 4 et 5 me permettent de m’échauffer et arrivée au crux de la 6a tout se passe bien ! La journée est ensoleillée mais le vent souffle de plus en plus fort au fur et à mesure que nous montons. Je sens une petite baisse de morale dans les cordées suivantes. Arrivés en haut, nous décidons de redescendre en 3 relais et donc de poser les cordes pour les cordées suivantes. La descente est donc très longue pour Isa et moi qui devons attendre à chaque relais l’arrivée d’une nouvelle corde en claquant des dents. Pas fâchées de rejoindre le plancher des vaches, donc mais vraiment très contentes de notre performance !

 

Jour 3, Ségolène, Marie K. et Louis nous rejoignent en train depuis Malaga. Le plan initial était de déposer le groupe proche du secteur Los Cotos, d’aller chercher les 3 nouveaux arrivants, puis de les rejoindre à Los Cotos. Malheureusement, le groupe se fait arrêter en chemin par la garde civile ; en raison de la rénovation du mythique Camino El Rey, l’accès au secteur Los Cotos par les gorges est tout simplement fermé. Un autre accès passant par le tunnel du train est possible, mais passible d’une amende de 6000 euros, pas trop dissuasive ! Nous nous rabattons donc sur un autre secteur de couenne : Albercones. Très joli secteur par ailleurs où chacun y va de sa petite performance. J’en retiendrais une chute mémorable. Pour ma dernière voie, je me lance dans Gabi une 6a trois étoiles un peu à bras, à points largement espacés. Arrivée au dernier split, je pose la dégaine et réalise que je n’ai plus suffisamment d’énergie pour lâcher une main pour clipper. Je lute de toutes mes forces, mais au niveau de ce petit bombé par moyen de bien me placer pour lâcher une main. J’entends les encouragements des autres en bas, mais rien à faire, ma main finit par lâcher et je me retrouve tête en bas 6-8 m plus bas ! Louis me demandera plus tard pourquoi je n’ai pas attrapé la dégaine. Sur le coup, je n’y avais même pas pensé… Ce soir-là, je suis de corvée de bouffe ! Chaque soir, 3-4 personnes s’occupent de préparer le repas. Ce soir, ce sera repas antillais, ti-punch, colombo de poulet et gateau au chocolat ! On ne se refuse rien à Esc15. Et bien préparer un repas pour 18, ce n’est pas de tout repos !

 

Départ à nouveau en longue voie pour la 4ème journée. Nous décidons de partir dans la « Estrella polar », une longue voie de 270 m, 10 longueurs en 6b. Nous sommes deux cordées, Jérome et Alex partent en tête, tandis que Louis, Marie K. et moi suivons en flèche. Il caille sévère ce jour-là ! Nos doigts sont tellement froids que nous ne sentons pas à quel point le rocher très abrasif nous blesse les doigts ! 5+, traversée déversante en 6b, 6a, 6a, les longueurs se déroulent sereinement grâce à Louis qui nous leade d’une main experte. L’escalade est très variée, traversée, dévers, fissure et puis finalement une petite dalle vers la fin. Nous rejoignons Jérôme et Alex au sommet et trouvons réconfort dans mon super mélange du randonneur québecquois : cacahuette, cajou, amande, raisin sec et M&Ms. Le vent souffle fort tout en haut tandis que nous longeons longtemps la crête avant d’entamer la descente qui passe par un autre secteur mythique de El Chorro : les escaliers arabes. Une autre partie du groupe part pour Makinodromo le secteur mythique d’El Chorro, voies d’échauffement dans le 7 !

 

Ma perf de la semaine a eu lieu le 5ème jour. Je suis partie avec ma team de filles, Isa et Marie K. dans amptrax. J’hémalaga_04.jpg?height=240&width=320site un peu à me lancer là dedans, c’est un challenge, 8 longueurs dont deux 6a, plus une traversée. La veille, je parle longuement avec Alex qui me donne tous les détails. Tu verras c’est facile m’ont-ils dit avec Jérôme! Tu as largement le niveau… Alors pour commencer, on fait les mêmes erreurs qu’eux : on commence par se tromper de secteur. Ensuite, quand nous arrivons au 1er relais (randonnée dans la 1ere longueur en 3), une cordée au dessus de nous abandonne car la voie est trop difficile pour eux. Ils avaient fait Valentine’s day la veille : premier coup au moral. A 11h15, nous pouvons enfin partir, je sais que nous n’avons pas trop de temps à perdre car la marche de descente est difficile, il faut arriver en haut avant 18h. Première longueur en 5+ que je trouve très difficile. Les filles après moi aussi galèrent : deuxième coup pour le moral ! Jusque là, on peut réchapper facilement, alors on continue. Et finalement, moyennant quelques dégaines sur lesquelles je n’ai pas oublié de tirer, quelques nœuds dans les cordes à cause d’une cordée belge pas très correcte qui nous suit, les longueurs s’enchaînent et on arrive à passer les deux longeurs en 6a. Arrive LA traversée de la voie. En 5+. Alex m’avait dit : c’est vraiment horizontal. C’était même légèrement descendant. Arrivée à un changement de face de falaises, je ne trouve plus de point. Le suivant est en fait 50 cm en dessous de mes pieds. J’ai un super bac dans les mains, je me contorsionne dans tous les sens pour poser ma dégaine mais je suis trop petite. Il faut dont dégrimper prudemment et ça y est je suis venue à bout de la traversée. Marie fera la même erreur que moi et s’en souviendra… Le reste devait être du gâteau (deux longueurs en 4), une petite erreur dans le topo me remet un dernier coup de pression, la prochaine longueur en 5+ vient à bout de mes avant bras fatigués. A 17h, nous atteignons le sommet, hyper fières de nous ! Le chemin pour redescendre est très joli mais pas facile à trouver. Nous apprendrons le lendemain que la cordée de belges derrière nous s’est perdu en redescendant, ils redescendront seulement à 23h après que leurs amis soient venus les aider. Pour le dîner, Pauline et Julien nous concoctent un petit chili con carne délicieux et surtout une mousse au chocolat préparée sans batteur électrique !

 

malaga_05.jpg

0 commentaire(s)

Aucun commentaire pour le moment.

Consultez également

Contest 2017 le dimanche 17 décembre

Contest 2017 le dimanche 17 décembre

  La deuxième étape du Challenge FSGT Île-de-France 2017/2018 se tiendra au gymnase de La Plaine...

24 novembre 2017
Abonnement au magazine Grimper

Abonnement au magazine Grimper

L'ESCXV a négocié une réduction de -25% auprès de Viapresse si vous souhaitez vous abonner aux...

22 novembre 2017
Appel pour le respect des blocs à Bleau

Appel pour le respect des blocs à Bleau

Les sites et rochers d’escalade de la forêt de Fontainebleau sont de plus en plus dégradés par...

14 avril 2017
ESCALADES POUR TOUS # BLOC, MUR, FALAISE, GRANDE VOIE

ESCALADES POUR TOUS # BLOC, MUR, FALAISE, GRANDE VOIE


 

ESCALADES POUR TOUS # BLOC, MUR, FALAISE, GRANDE VOIE, édition des Cahiers du sport...

4 février 2017
Tarifs négociés dans les salles d'escalade franciliennes

Tarifs négociés dans les salles d'escalade franciliennes

L'ESC15 vous propose des entrées dans les salles d'escalade franciliennes à tarifs...

4 février 2017
Résultats du contest 2016

Résultats du contest 2016



 

La deuxième étape du Challenge FSGT Ile de France s'est tenu le dimanche 18 décembre au...

19 décembre 2016
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus